04 janvier 2008

Bonne Cyrannée de Bergerac

Voici ce que j'eûs le plaisir de recevoir par mail voici quelques jours, comme cela m'a bien plû, je vous le fait partager en vous souhaitant encore une excellente année.

Bonne Année. Tout simplement.

Bon, je sais, pour des voeux, c'est un peu court, en somme.
Bien sûr, j'aurai pu dire bien d'autres choses, comme...
Agressif : "Moi, Monsieur, cette nouvelle année,
je vous la souhaite d'emblée pas trop dégueulasse !"
Amical : "Ne vous noyez pas dans une tasse,
Et évitez de faire des taches sur la nappe !"
Descriptif : "C'est un an ! C'est un' pige ! C'est un cap !
Que dis-je, c'est un cap ? C'est un vrai millésime !"
Curieux : "Comptez-vous, à la manière d'une enzyme,
Catalyser, ou vous éparpiller en tout ?"
Gracieux : "Aimez-vous à ce point les hiboux
Que fraternellement vous sortirez en boite
Et passerez la nuit à subir les moult watts ?"
Truculent : "Ca, monsieur, lorsque vous vous levez
De bon matin, ou tard, posez-vous le bon pied,
Avant de commencer une belle journée ?"
Prévenant : "Gardez-vous, pour au moins cette année,
D'ingurgiter trop de mauvais cholestérol !"
Tendre : "Offrez à votre enfant quelques babioles,
Dès leur naissance, ils ont besoin de jouets idoïnes !"
Pédant : "Ajax, monsieur, fut écrit par Sophocle,
Mais pour le Web 2, cette année, c'est une mine
De projet, de réussites, en bref, un vrai socle !"
Cavalier : "Quoi, l'ami, tu veux lancer ta mode ?
Prend ton ticket, fais la queue, et joue-la finaude !"
Emphatique : "Aucun mal ne peut, en 2008,
Faire partir notre Humanité en grand huit !"
Dramatique : "C'est la plus chaude des années !"
Admiratif : "Pour un calendrier, ça l'fait !"
Lyrique : "Onques ne vit-on printemps plus fleuri !"
Naïf : "Les oiseaux aiment-ils ce temps pourri ?"
Respectueux : "Souffrez, Monsieur, qu'on vous débauche,
Par les temps qui courent, trouver du travail, c'est auch' !"
Campagnard : "Quand est-ce que tu quittes Paris ?"
Militaire : "Luttez contre les idioties !"
Pratique : "Pensez dès octobre à faire vos voeux,
Et soyez brefs : je déteste les gens verbeux !"

Vous avez certainement reconnu sous cette parodie l'excellente tirade du nez d'Edmond Rostand dans sa pièce "Cyrano de Bergerac". Que 2008 vous soit agréable...

Posté par titzip à 18:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Bonne Cyrannée de Bergerac

    Coucou TitZip, bonne année à toi !
    ps : je ne t'oublie pas pour le pif

    Posté par lasandrou, 24 février 2008 à 19:31 | | Répondre
Nouveau commentaire